Ajouter aux favoris rechercher  Les Petites Annonces Gratuites du Sport Automobile  Espace Membre  
Votre pub sur ce site à partir de 15 € par mois
Retour accueil
20 741 annonces
23 406 membres
Connexion
Déposer une annonce
Votre pub sur ce site à partir de 15 € par mois
 
Espace Membre
Pseudo  
Mot de passe
S'inscrire Pourquoi devenir Membre ?
 
 
 
 Sur le vif !
Publié le : 09 Fév. 2011Nombre de photos: 6Note :
Créer un nouvel album
 
 
Les documents administratifs en rallye : Le Passeport Technique [ 06/10/2002 ]
Questions Fréquemment Posées Version Imprimable

    LE PASSEPORT TECHNIQUE  

Le passeport technique est la " carte grise " sportive d'un véhicule de compétition.


A qui est-il destiné ?
A TOUS les véhicules participant à une épreuve organisée sous l'égide de la FFSA.

A qui appartient-il ?
Il appartient à la FFSA qui peut le reprendre à tout moment.

Qui le détient ?
Le propriétaire du véhicule. C'est pourquoi en cas de vente du véhicule, le passeport technique doit être remis au nouveau propriétaire ou si l'on préfère, ne jamais acheter une auto ayant couru sans récupérer le passeport technique.

Il existe trois modèles de passeport technique :

Voir le document en détail Voir le document en détail Voir le document en détail
[ détailler ] [ détailler ] [ détailler ]
celui a couverture blanche destiné à tous les groupes exceptés les Gr F et F 2000 celui à couverture rouge destiné au groupe F et qui a remplacé les anciens passeports techniques blancs celui a couverture bleue destiné au groupe F 2000

 

Comment obtenir ce document ?

La solution la plus simple mais sûrement pas la meilleure est de le faire établir lors des vérifications techniques au départ d'une épreuve. Pourquoi est-ce une mauvaise solution ?
- parce que les commissaires techniques n'ont que très peu de temps pour effectuer les vérifications techniques et qu'établir un passeport demande du temps.
- Parce que si une anomalie importante apparaît, il ne vous restera qu'à rentrer chez vous pour vous mettre en conformité.

Donc, la meilleure solution est de faire ce passeport en dehors de toute compétition. Pour cela, il faut prendre rendez-vous avec un commissaire technique et se mettre d'accord sur le lieu et le jour. Si vous n'en connaissez pas, interrogez votre ASA ou votre Comité régional qui vous donnera les coordonnées des commissaires techniques les plus proches.

Pour établir ce document, votre auto devra être prête comme pour le départ d'une épreuve. Pas question de vérifier une auto dont l'extincteur est encore dans sa boite d'origine ou les harnais non posés.

De quoi ces passeports se composent-ils ?

Une première page identifiant le véhicule (plus le moteur pour les Gr F 2000) et comportant un emplacement pour une vignette.
La deuxième page est destinée aux photos de votre véhicule. Comme indiqué, pas de Polaroïd, de photos sortant d'imprimante et surtout il faut respecter la notion de vue de trois quarts avec, sur chaque photo un côté différent du véhicule. Evitez les photos sur remorque.
La page suivante sert à noter les coordonnées du propriétaire du véhicule. A chaque vente, cette page devra être complétée par l'acquéreur. Ne pas oublier de signer.
Les autres pages sont réservées aux commissaires techniques pour y inscrire, sur l'une, les modifications apportées, le nouveau N° d'immatriculation, etc… et sur les deux dernières (qui devraient rester vierges) les commissaires techniques marquent les anomalies relevées lors des différentes vérifications. Elles sont composées d'une case indiquant la date et l'épreuve, une autre où le commissaire technique décrit l'anomalie, une où il signe et enfin d'une dernière où le commissaire technique de l'épreuve suivante atteste de la mise en conformité.
Pour les F 2000, il a été ajouté un coupon que le commissaire technique doit détacher après que le propriétaire l'ait rempli et qu'il transmet à la FFSA.

Ces passeports s'accompagnent d'une vignette que le commissaire technique colle sur le montant de l'arceau principal côte pilote. Attention lors de travaux ou de mise en peinture de ne pas la détruire ou rendre invisible.

Question souvent posée : que faire si je change la couleur de mon auto ?
Le mieux est de refaire des photos, mais en attendant, la page " informations complémentaires " est destinée à cela.
Par contre, si vous modifiez l'aspect de votre véhicule (F 2000, T3, auto-cross, etc) de nouvelles photos sont impératives.

En cas de perte ou destruction :

1- la vignette : envoi de la photocopie recto-verso des trois volets du passeport technique à la FFSA qui renverra un duplicata de vignette à poser sur l'arceau et la photocopie du passeport technique visée qui sera jointe au passeport technique d'origine.
2- Le passeport technique : déclaration de perte à la FFSA accompagnée d'un chèque équivalent au prix du duplicata d'une licence sportive. La FFSA renverra un passeport technique qui sera à compléter par un commissaire technique.
3- Pour les Gr F : que ce soit la vignette ou le passeport technique (pas les deux ensembles !!!), la délivrance ne pourra se faire que par l'intermédiaire du commissaire technique ayant établi ce passeport ( ses coordonnées vous seront communiquées soit par votre Comité, soit par la FFSA)

 

LE PASSEPORT TECHNIQUE DOIT ETRE DANS LE VEHICULE PENDANT TOUTE LA DUREE DE L'EPREUVE
 


Article rédigé par JG BOUQUET - Novembre 2002 6 commentaires