Ajouter aux favoris rechercher  Les Petites Annonces Gratuites du Sport Automobile  Espace Membre  
Votre pub sur ce site à partir de 15 € par mois
Retour accueil
2 777 annonces
28 425 membres
Connexion
Déposer une annonce
Votre pub sur ce site à partir de 15 € par mois
 
Espace Membre
Pseudo  
Mot de passe
S'inscrire Pourquoi devenir Membre ?
 
 
 
 
 

La géométrie d'urgence


Une corde un peu trop profonde, une pierre non repérée en reco et voilà le train avant déréglé...

Plutôt que de repartir avec un véhicule instable et qui dégradera rapidement les pneus, ne vaudrait-il mieux pas essayer de remettre un semblant d'ordre dans la géométrie du véhicule ?

Pour cela deux méthodes (dites du "Système D") peuvent vous permettre de remettre un peu d'ordre dans la géométrie du train avant.
La première est la bonne vielle méthode "de la ficelle".

  Rappel  

Une ficelle est tendue de l'arrière du véhicule vers l'avant en se mettant sur l'axe des roues. Le décollement de la ficelle sur les flans du pneu (décollement sur l'avant du pneu ou sur l'arrière ou l'absence de décollement) donne une idée du réglage du parallélisme.

Cette méthode ancestrale, bien que toujours efficace, présente cependant quelques inconvénients dans le cas ou on est souvent gêné pas les extensions d'ailes ou bavettes qui débordent du passage de roue et les différences de largeur de train trop importantes entre l'avant et l'arrière du véhicule etc...


Il est également possible d'utiliser une autre méthode, certes un peu plus lourde à mettre en oeuvre, mais qui présente l'avantage de pouvoir donner une valeur numérique assez précise.

Pour cela il faut confectionner un réglette qui fera la largeur du train avant plus une dizaine de centimètres de chaque cotés des roues.


Sur cette axe sont fixées aux extrémités deux tiges (faisant la demi hauteur de la roue). L'une est munie d'une pige que l'on viendra plaquer contre le bord de la jante, l'autre n'en possède pas et servira de référence à la mesure.


Vue de Face


  Fonctionnement  

1) Mettre les roues à peu près droite (si besoin manoeuvrer le véhicule).
2) La réglette posée au sol est placée de facon à ce que la pige vienne s'appuyer sur le bord extérieur avant de la jante. L'autre tige (celle qui ne possède de pige) doit venir se mettre à l'aplomb du bord avant extérieur de l'autre jante (symétrie).
3) Sur la tige qui ne possède pas de pige, mesurer la distance qu'il y a entre la tige et le bord de la jante. S'assurer que l'autre tige fait bien plaquer la pige contre la jante. On obtient une valeur que nous appellerons A.
4) Recommencer cette opération mais à l'arrière de la jante. On relève la valeur que nous appellerons B (cf. vue de coté ci-dessous).
5) Faire la différence de A - B. On obtient la valeur du parallélisme en mm. Cette valeur peut ensuite être convertie en degrés horaires avec la table suivante : [Voir la table]

 

Vue de coté


  Exemple  

dans notre cas A=10,2 cm et B=9,9 cm.
A et supérieur à B, le train a de l'OUVERTURE. (Le contraire aurait indiqué que le train avant a de la PINCE.)
Passons maintenant à la valeur numérique.
Ici A - B = 0,3 cm. On sait immédiatement que le train avant à une ouverture de 3 mm.
Si mon véhicule possède des jantes de 15 pouces, je cherche dans la colonne 15 pouces la valeur 3 mm, la colonne de gauche me donne la valeur du parallélisme.

Pas convaincu par cette méthode ? Si vous avez que très moyennement confiance en ces valeurs, vous pouvez toujours utiliser cette réglette comme instrument de référence (Prendre à ce moment là une mesure fiable après un passage au banc chez votre garagiste).

 

20 commentaires