Ajouter aux favoris rechercher  Les Petites Annonces Gratuites du Sport Automobile  Espace Membre  
Votre pub sur ce site à partir de 15 € par mois
Retour accueil
307 annonces
29 600 membres
Connexion
    Accueil  »  Bon à savoir  »  débuter en rallye
Déposer une annonce
Votre pub sur ce site à partir de 15 € par mois
 
Espace Membre
Pseudo  
Mot de passe
S'inscrire Pourquoi devenir Membre ?
 
 
 
 Sur le vif !
Publié le : 09 Fév. 2011Nombre de photos: 6Note :
Créer un nouvel album
 
 
Débuter en rallye !
[ Mai 2002 ]

 

  Qui dois-je contacter ?  
La Fédération Française du Sport Automobile (FFSA) dépend de la Fédération Internationale du Sport Automobile (FIA). Au niveau national, la France ce découpe en 18 comités régionaux qui sont composées eux-mêmes d'ASA (Associations Sportives Automobiles).
Les ASA ont pour but de mettre en relations les licenciés (vous) avec la FFSA. Elles s'occupent des démarches administratives (gestions des licences) ainsi que de l'organisation des différentes épreuves au niveau national.
Certains départements possèdent plusieurs ASA, d'autres pas !
Dans tous les cas, ces associations sont vos portes d'entrée dans le milieu...

 

  Comment connaître les coordonnées de l'ASA la plus proche de chez moi ?  
Plusieurs possibilités !
Vous pouvez vous connecter sur le site de la FFSA (www.ffsa.org) et dans la rubrique Comités & Clubs vous pouvez connaître qu'elle est l'ASA la plus proche de chez vous. Vous pouvez également utiliser votre annuaire téléphonique (annu.com, les pages jaunes) pour faire votre recherche ou également utiliser notre site dans la rubrique des liens (ASA/Ligues) mais vous aurez accès uniquement aux ASA branchées... Toutes n'ont pas de site Web... mais elles y viennent petit à petit !
N'oubliez pas aussi que si dans votre région une manifestation sportive automobile est organisée, vous pourrez obtenir toutes ces information en consultant le programme.

 

  Que dois-je faire une fois que je connais les coordonnées de l'ASA ?  
Prenez votre courage à deux mains et passez un petit coup de téléphone pour connaître quelles sont les dates de réunions de l'association afin que vous puissiez commencer à rencontrer du monde intéressant...
Petit conseil : Si vous avez le choix entre plusieurs ASA mais que vous ne savez pas vers laquelle vous tourner, accordez une importance toute particulière à la fréquence des réunions. Si vous avez le choix entre une ASA qui organise seulement deux réunions par an et une autre qui réunie une partie de ses membre deux fois par semaine, n'hésitez pas ! Dans le second cas vous aurez beaucoup de chance de rencontrer du monde...

 

  Une fois sur place, que dois-je faire ?  
Entretenez-vous avec le Président de l'ASA ou à un des membres du bureau. En général ces personnes connaissent tous les licenciés de l'association et expliquez clairement vos motivations ! ("Voila, je ne connais rien en sport automobile mais je suis particulièrement motivé pour débuter dans le baquet de droite...")
Il vous remettra un petit guide édité par la FFSA (Guide du Licencié) reprenant bon nombre d'
adresses et renseignements en tous genres... Vous pouvez également demander un guide intitulé le "Qui, Quand, Où" qui rassemble les informations de votre comité régional (les ASA, les écuries, les épreuves, etc).
A ce stade de votre "carrière" vous devriez avoir BEAUCOUP de propositions de pilote qui cherchent un copilote...
L'offre étant en général inférieure à la demande, ne vous jetez pas sur la première proposition venue ! Renseignez-vous !
Demandez à votre interlocuteur son avis sur tel ou tel pilote et de votre coté regardez un peu les classements et autres articles de presse...

 

  Tant qu'à débuter, autant rouler dans une grosse auto qui procure de réelles sensations ?  
Oui pourquoi pas mais essayez tout de même de rouler avec un partenaire assez sûr qui ne met pas trop souvent la voiture dans les arbres.
De même essayez de monter dans une voiture qui voit plus souvent la ligne d'arrivée d'un rallye plutôt qu'une autre qui à trop souvent envie de monter sur la remorque pour rentrer à la maison avant la fin de la première spéciale...
Vous apprendrez d'avantage dans une petite auto fiable avec un pilote sûr plutôt qu'en regardant passer les autres concurrents du bord de la route...
De plus n'oubliez pas que les petites autos ne sont pas dépourvues de sensations fortes, loin de là ! Il n'y a qu'à voir les résultats qu'elles font dans certains rallyes.

 

  Terre ou Asphalte ?  
Avec la limitation des reconnaissances sur la terre (cf notre rubrique : Les Notes) cette surface pardonne moins les erreurs de débutant. Cependant si vous avez les épaules assez large et votre pilote entièrement confiance en vous, foncez !

 

  Bon ok, j'ai trouvé un pilote, quand passe t-on à l'action ?  
1. Tout d'abord s'équiper !
Ne vous ruez pas sur le premier équipementier venu afin d'acheter tout et n'importe quoi ! Demandez à votre pilote si il n'aurez pas une combinaison à vous prêter ainsi qu'un casque ! C'est toujours ça d'économisé !
Remarque : Si votre pilote vous prête un casque, vous pouvez faire l'achat d'une cagoule. C'est plus hygiénique, vous ne vous arracherez pas les oreilles en enfilant votre casque et accessoirement cela améliorera la sécurité.
C'est un achat abordable (20 € environ) et qui va dans le bon sens...

2. Acheter sa licence !
Elle est obligatoire et vous coûtera à titre indicatif pour l'année 2002 145€ auquels vous devrez rajouter une cotisation pour l'ASA. C'est une assurance comme dans la plupart des sports. Elle s'obtient après avoir demandé un formulaire à votre ASA que vous aurez fait remplir à votre médecin qui déterminera votre aptitude.
Petite parenthèse à ce sujet : Courir avec un membre amputé(jambe, bras) et tout à fait possible ! De quoi redonner un peu de baume au coeur de ceux qui seraient dans ce cas...

3. La Participation financière !
Un rallye représente un certain investissement... Le copilote (vous) peut apporter une participation financière. Dans certains cas elle peut être nulle si le pilote à déjà un budget ou un sponsor !
Dans la majorité des cas il n'est pas rare que pilote et copilote s'entendent pour partager les frais d'inscription à la course ainsi que les frais de reconnaissances. Cela reste du raisonnable mais peut être modulé.
Dans tous les cas méfiez-vous des propositions malhônnetes qui relèvent de l'escroquerie !

 

 

 
Page 1  |  Page 2  |  Page 3